Communiqué de presse

Après le carton jaune au budget 2023, voici le carton rouge au budget 2024 de l’Etat de Vaud

5 Déc, 2023

Cet après-midi, au Grand Conseil, le groupe UDC a adressé un carton rouge à la proposition 2024 du budget de l’Etat de Vaud. Une nouvelle fois, les charges explosent et l’obésité de l’Etat est de plus en plus problématique. L’UDC proposera des amendements lors des débats parlementaires afin de revenir à un budget plus raisonnable.

Dans son discours d’entrée en matière, le président du groupe UDC Cédric Weissert a notamment souligné que le budget 2024 était la copie conforme des budgets précédents, notamment concernant la perpétuelle augmentation effrénée de certains postes. En particulier, la politique sociale, celle de la santé et celle de la formation. Il a également rappelé qu’avec 470 nouveaux équivalents temps plein (ETP), l’augmentation de la fonction publique demeurait proportionnellement supérieure à l’augmentation de la population vaudoise.

L’UDC octroie un carton rouge au Conseil d’Etat en raison d’une augmentation massive des ETP avec 470 nouveaux engagements. Cela amènera l’Etat de Vaud à près de 20’000 ETP à fin 2024. Si l’on met en relation l’augmentation de la population vaudoise avec l’augmentation des ETP de l’Etat, nous pouvons constater une réelle progression à deux niveaux. Entre 2015 et les projections 2024, le nombre d’ETP aura augmenté de près de 19% là où la population aura quant à elle évolué de 8%, c’est donc plus du double d’engagement de personnel par rapport à la croissance de notre canton en termes d’habitants.

« Je ne peux que réitérer nos souhaits, soit un Etat qui grandit en lien avec l’augmentation de sa population. Les cantons de Berne, Zurich et Genève ont déjà fait l’effort d’une réorganisation de leurs effectifs, à quand le canton de Vaud ? », a demandé Cédric Weissert devant le Grand Conseil.
L’UDC veillera tout au long de la législature que l’augmentation des dépenses soit mesurée et s’en tienne aux estimations fournies par le Conseil d’Etat dans la planification financière qu’il a présenté lors de son programme de législature. Un audit de l’Etat de Vaud afin d’examiner son efficience est incontournable aux yeux de notre parti.

Baisser les impôts pour augmenter le pouvoir d’achat !
Parmi les rares points de réjouissance, relevons la modeste baisse d’impôts de 3.5% accordée sur le revenu des Vaudois. Notre parti considère cette baisse comme un premier pas dans la bonne direction et continuera donc d’exiger que les pas supplémentaires soient réalisés. A minima, en comparaison avec le taux appliqué en 2022, le potentiel de réduction d’impôts est de 12%. L’UDC fixe comme objectif que cette baisse soit effective d’ici la fin de la législature.

L’UDC déposera des amendements à ce projet de budget pour garantir l’indexation des bas salaires de l’Etat tout en limitant celle des hauts salaires afin de permettre une économie d’environ 60 millions de francs en faveur des contribuables.

Autres communiqués

L’UDC Vaud refuse le cadeau empoisonné des syndicats

L’UDC Vaud refuse le cadeau empoisonné des syndicats

Pour son premier Congrès de l’année, plus de 150 délégués se sont réunis à Vuarrens pour adopter les mots d’ordre des deux votations fédérales du 3 mars prochain et pour élire trois nouveaux vice-présidents à la Direction de l’UDC Vaud.

L’UDC demande un audit d’efficience de la fonction publique vaudoise

L’UDC demande un audit d’efficience de la fonction publique vaudoise

Le groupe UDC a dénoncé au Grand Conseil les coûts engendrés par le nombre d’employés de la fonction publique et les augmentations inhérentes à l’indexation et aux anuitées. Tout compris (public et parapublic), la masse salariale de l’Etat de Vaud s’élève à près de 7.5 milliards de francs, soit 60% du budget de l’Etat. C’est trop ! L’UDC demande au Conseil d’Etat un audit d’efficience de la fonction publique.

Share This