L’UDC regrette l’acceptation du budget 2022 excessif et dépensier du Conseil d’État Rose-Vert

Communiqué de presse

15 Déc, 2021

Le groupe UDC au Grand Conseil s’est vainement battu afin que le Grand Conseil refuse le budget 2022 de l’État de Vaud. Notre parti regrette des dépenses toujours plus importantes principalement dans les départements détenus par la gauche, soit dans les domaines de la culture, la formation et jeunesse, l’aide sociale et la santé. Ces hausses, combinées à l’augmentation du nombre de fonctionnaires, au surcoût occasionné par le non-renvoi des requérants d’asile déboutés, à l’augmentation des taxes ainsi que la non-entrée en matière pour soulager les communes ont conduit le groupe UDC à refuser le budget 2022 présenté par la majorité rose-verte.

Le chef du groupe UDC Yvan Pahud a par ailleurs rappelé que les taxes sur l’électricité et sur les déchets sont malheureusement en constante augmentation, et ce au détriment la classe moyenne. L’élu de Ste-Croix a également contesté l’« enfumage politique » mis en place par nos autorités dans le cadre de l’aide aux communes en mélangeant budget 2022 et comptes 2021 tout en regrettant que l’amendement du député Julien Cuérel n’ait pas abouti.

« L’amendement de notre groupe aurait représenté un geste concret et une progression de l’accord Canton-Communes, contrairement au 25 millions promis lors du bouclement des comptes, et qui ne peuvent être garantis », a notamment déclaré Yvan Pahud.

Les régions périphériques sont toujours plus désavantagées

Le groupe UDC a également mis en évidence la centralisation excessive des services de l’État. Notre parti ne peut que s’opposer aux fermetures des offices d’impôts, d’état civil et de chômage dans les régions périphériques. Cette politique de centralisation voulue par la majorité de gauche est nuisible pour l’ensemble des habitants de ces régions et conduira fatalement à une augmentation des déplacements et donc les émissions de CO2 !

NON à une augmentation démesurée de fonctionnaires

Le groupe UDC a mis en exergue la forte augmentation des emplois à temps plein, plus de 493.8 ETP et qui sont bien supérieurs à l’évolution de la population vaudoise. Afin de lutter contre un État cantonal de plus en plus dépensier et vorace, les députés UDC ont donc refusé le budget 2022 de l’État de Vaud. Notre parti prend acte du vote du Grand Conseil du jour et restera attentif aux dépenses liées à cet excessif budget.

La majorité rose-verte du Conseil d’État a perdu le sens de la mesure et ne cesse d’engraisser l’État cantonal au mépris de la réalité vécue par les contribuables. La faillite et l’échec de la gauche coûtent des centaines de millions de francs par an aux Vaudoises et aux Vaudois, et ce depuis près de 20 ans. Afin de retrouver plus de pouvoir d’achat et de soulager les gens de l’oppression fiscale, il faut voter et faire voter UDC aux prochaines élections cantonales.

Autres communiqués

Share This